mercredi 23 avril 2014

Un dimanche avec Hercule Poirot



Il faut que je vous fasse une confession quand je vais chez mes parents il y a un truc qu'on adore faire en famille c'est regarder Hercule Poirot sur TV Breizh. Aussitôt le déjeuner terminé on file dans le lit de papy et mamie, les plus chanceux ont une place sur le lit, les retardataires doivent se contenter d'un bout de kilim. Et zhou on se tape un, deux voire trois épisodes de Monsieur Poirot. Comme nous n'avons pas la télé c'est un plaisir sans égal pour les enfants et moi j'adore le côté désuet du Belge gourmand à la moustache... 
Donc forcément on ne pouvait pas rater l'expo sur l'Orient Express à l'IMA. D'autant que Louis a une passion dévorante pour les trains les vieux à vapeur, les TGV les shinkasen, les eurostar, les TER, il est incollable. 
L'expo est vraiment sympa et ludique pour les petits et invite au voyage les plus grands. Il y a plusieurs wagons sur le parvis du musée et une expo plus historique à l'intérieur. Il y a du monde certes, mais en prenant vos billets sur internet vous aurez des places sans difficulté.  C'est gratuit pour les moins de 16 ans.

Il était une fois l'orient express à L'institut du Monde Arabe jusqu'au 31 aout.

dimanche 20 avril 2014

Terrine de courgettes ail et fines herbes

Il a fait si beau dans les Pyrénées que je suis déjà d'humeur estivale. Envie de fraîcheur de salade et de légumes. J'ai vu cette recette sur pinterest et j'ai eu envie de l'adapter pour un dîner léger. On s'est régalé ! 


Terrine de courgettes ail et fines herbes coulis de tomate ( pour 6 en entrée ou 4 en plat principal
Pour la terrine
150 g de chavroux
120g de St. Moret
2 petits suisses
2 œufs 
2 petites courgettes
4 gousses d'ail épluchées et dégermées 
Une poignée de menthe fraiche
Une poignée de coriandre
Sel poivre

Pour le coulis
Un oignon
Une grosse boîte de tomates pelées 
Romarin thym et laurier 
Un sucre
Sel poivre
Huile d'olive

Dans un saladier écraser les deux fromages. Ajouter les petits suisses et les herbes et l'ail après les avoir hachés au mini hachoir . Ajouter les œufs et l'huile. Assaisonner avec le sel et le poivre.
Avec votre robot faites des tranches très fines de courgettes. Huiler un moule à cake . Verser un peu du mélange fromages œufs puis  disposer une couche de rondelles de courgettes. Alterner ainsi les couches et terminer par le mélange fromages œufs. Faire cuite 40 minutes dans un four préchauffé à 180c

Pendant ce temps préparer le coulis en faisant revenir l'oignon dans un peu d'huile d'olive . Ajouter les tomates  les herbes le sucre et laisser réduire 20 à 30 minutes . Saler et poivre.
 Servir la terrine tiède avec le coulis .


dimanche 13 avril 2014

Magic lemon cake


Je sais, je sais je ne suis plus très présente par ici. Il faut dire que de l'autre côté de cette petite fenêtre il se passe pas mal de choses. En attendant de pouvoir vous en dire plus je vous propose une petite recette qu'une amie anglaise m'a envoyée : un gâteau magique  au citron à servir tiède ou froid, un dessert parfait pour vos déjeuners de pâques.

Magic Lemon custard cake 
110 g de beurre
450 ml de lait entier
4 oeufs
150g de sucre
160g de farine
une pincée de sel
80ml de jus de citron frais
le zeste de 2 citrons bio (ici ceux du jardin de papy !)
du sucre glace

Préchauffer le four à 160° 
Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Casser les oeufs et séparer le blanc du jaune dans deux saladiers. Dans le saladier des jaunes, ajouter le sucre, le sel et les zestes de citron. Mélanger jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le jus de citron, le beurre fondu, la farine tamisée et le lait. Bien mélanger.
Battre les blancs en neige ferme. Incorporer les blancs en neige à votre pâte. Vous allez obtenir un appareil assez liquide. C'est normal. Verser la préparation dans un moule beurré si possible carré et faire cuire 50 minutes. Le gâteau va faire une croute sur le dessus et prendre la consistance d'un flan dessous. Vous pouvez le servir tiède ou froid.

lundi 17 mars 2014

Petit et Grand Palais



Carl Larsson au Petit Palais. L'expo tant attendue. J'y suis allée seule pour profiter pleinement de ces images d'enfants aux joues rougies par le grand air, ces images d'intérieurs lumineux et blancs, ces motifs traditionnels, ces scènes domestiques . Je n'avais pas imaginé, sans doute à tort, que l'expo serait relativement  petite. Du coup je suis sortie avec la sensation que je n'en avait pas eu assez, que je n'avais pas eu ma dose. Je pense donc qu'il faudra que j'y retourne sans doute avec les enfants car à la fin de l'expo il y a un espace pour eux avec quelques tables et des jeux.  

De l'autre côté au Grand Palais nous avons vu l'exposition sur  Bill Viola un vidéaste que je ne connaissais pas. Plongés dans la pénombre nous avons déambulé de pièce en pièce pour découvrir ses vidéos anxiogènes et esthétiques. Beaucoup de vidéos sur le feu et l'eau. Des scènes assez hypnotisantes, des lumières qui font penser à Hopper. Nous aurions aimé y passer plus de temps mais notre compagnon de moins de 4 ans n'était pas de cet avis répétant à voix basse j'ai peur je veux rentrer à la maison. Un conseil donc allez-y plutôt avec vos grands

Carl Larsson jusqu'au 7 juin
Bill Viola jusqu'au 21Juillet

jeudi 13 mars 2014

France, terre d'accueil


Hier j'ai pris mes deux filles par la main et nous avons été voir La cour de Babel.J'avais été emballée par la bande-annonce mais il faut le dire ce documentaire  est magnifique et donne une véritable leçon de vie, une fantastique bouffée d'espoir et d'humanisme.   J'ignorais l'existence de ces classes qui permettent aux enfants immigrés de se remettre à niveau en particulier en Français  pour ensuite rejoindre le cursus normal. On suit ainsi une classe d'enfants  qui viennent de quitter leur pays, des enfants qui ont des chemins de vie incroyable du haut de leur 13 ans. Quand on les interroge, ils disent vouloir " un futur"  et  avoir pour ambition de devenir musicien, médecin, chanteuse ou tout simplement  "femme libre". Ce film est portée par une enseignante remarquable, par une classe terriblement attachante. Le regard des parents plein d'amour et de tendresse est bouleversant.  Pour moi ce film symbolise tout ce qui fait la force et la mission de notre école publique. 

lundi 10 mars 2014

Manhattan sur Seine



Deux adresses parisiennes à l'accent américain.  Une pour des cookies trop bons et une autre pour du grilled cheese adocompatible.

Scoop Me a cookie est définitivement une adresse à ne pas rater. Un petit lieu délicieux qui propose dans un cadre dans l'air du temps de très bons et très frais cookies généreux en chocolat. La jeune femme propose aussi des whoopies et des formats XL. Vous pouvez être sûrs de la fraicheur car les invendus sont soldés le lendemain et ça franchement on apprécie la transparence. Bref c'est certes un peu loin de tout mais pour cette qualité là moi je suis prête à traverser le 11éme.
Scoop me a cookie
5 rue Crespin du Gast
Paris 11éme 

The grilled cheese factory lui propose le fameux sandwich US cousin du croque monsieur. Chez nous on pratique depuis longtemps le grilled cheese qui avec la quesadilla est un de ces snacks parfaits quand l'ado (ou l'homme) hurle sa faim (voir post précédent). J'ai rapporté la recette de Kevin il y a maintenant plus de 25 ans. Autant dire que nous avons un vraie expertise en la matière surtout après cet été ou nous avons alterné burger et grilled cheese à chaque repas. The grilled cheese factory nous propose donc un menu axé sur ce sandwich qui doit être croustillant dehors, fondant dedans, grassouille et régressif. J'ai pris un classique brown bread. Il était pas mal mais manquait de croustillant. Car le secret du bon grilled cheese,  à mon humble avis, réside dans ce fameux croustillant extérieur qui doit être bien humecté de beurre demi sel. Bref c'est pas mauvais mais je préfère le home made sur ce coup. Il y a aussi une version Mac & Cheese que je laisse volontiers au moins de 20 ans...
The Grilled Cheese Factory
9 rue Jacques Coeur
Paris 4éme


 

mercredi 5 mars 2014

Peanut butter cookie adocompatible

Hier vers 16h un cri épouvantable a déchiré le silence de la Maison Bastille : "Mais y a jamais rien à manger dans cette maison" a hurlé l'ado tout en ouvrant et fermant frénétiquement les placards et le frigo. Le cri de l'ado affamé je sais pas si vous connaissez mais franchement ça fait froid dans le dos. La mère exemplaire que je suis a donc dû rapidement improviser un truc adocompatible. J'avais la veille au soir piné quelques recettes. Par ce que oui, le soir j'avoue je pine pas mal au lit mais comme dirait Estelle j'ai le droit de piner où je veux quand je veux et ce que je veux.
Mais revenons à notre ado : alors que je me mets à mon tour à ouvrir et fermer les placards en me disant mon dieu mais comment vais-je calmer la faim de cet animal féroce qui est maintenant vautré de tout son long sur mon canapé. Et là, une inespérée lueur de génie me saisit je me souviens que la veille au soir donc j'avais piné une recette intitulée "3 ingredients cookies". Le truc incroyable c'est que j'avais dans mes placards vides les dits ingrédients à savoir du peanut butter du sucre et un oeuf. J'ai donc préchauffé le four à 190°, ouvert mon robot et 15 minutes plus tard tadam ! je tendais à  l'ado ébahie devant tant de créativité et de réactivité une fournée de cookies tout chauds et fondants. L'ado s'est littéralement répandue en remerciements  (elle a marmonné "cool") tout en fourrant deux cookies dans sa bouche en même temps.
Donc si vous avez des ados affamés et des placards vides voici une recette pour vous. 

Peanut butter cookies pour 4 adultes ou deux ados ou 12 cookies
1 tasse de peanut butter
1 tasse de sucre (j'ai mis du rapadura)
1 oeuf
Zhou dans le mixer jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Sur une plaque disposez une feuille de papier sulfurisé puis faites des boules de pâte de la taille d'une grosse noix. Avec une fourchette aplatissez les boules en faisant un petit quadrillage typique des peanut butter cookies. Enfournez à 190° pendant 7-8 minutes. Servez aussitôt avec un milk-shake à la banane (j'ai toujours des bananes au freezer : coupez-en une en deux, ajoutez un verre de lait un CàS de sirop d'érable zhou dans le mixer que vous avez bien sûr lavé avant, une paille et là vous devriez même  avoir droit à un "trop cool").S'il en reste (peu probable) ils sont aussi très bon froids et le lendemain car ils restent moelleux.